Communiqué de presse Life4Brussels du 11 juin 2018

Le Ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet traite les victimes du 22 mars 2016 de « menteuses »

Un député bruxellois, Jamal Ikazban, a interpelé, il y a quelques semaines, le Ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, au sujet de l’intention de la STIB de ne pas organiser de commémorations pour les victimes et les familles des victimes, le 22 mars 2018. Il a également évoqué la façon grossière avec laquelle la porte-parole de la STIB, Madame Françoise Ledune, a échangé sur le sujet avec l’association Life4Brussels.

Question écrite n°1053 :
« Les attentats du 22 mars 2016 qui se sont abattus sur le métro Maelbeek et sur l’aéroport de Zaventem ont ébranlé la Belgique entière. Les victimes encore en vie garderont des traces indélébiles, marquées psychologiquement et/ou physiquement ainsi que leurs familles et les proches des personnes qui y ont perdu la vie.
Dès lors, je suis interloqué quand j’entends que la STIB « oublie» de convier les victimes aux commémorations.
L ‘association des victimes des attentats de Bruxelles, Life4Brussels, le porte-voix des victimes et de leurs familles, a pris contact avec la société de transport bruxellois pour participer aux commémorations, et il me revient que cet échange était dénué d’empathie et de respect.
Dès lors, j’aurais voulu savoir, Monsieur le Ministre:
1) Comment la STIB prévoit-elle d’organiser les commémorations des attentats?
2) Les victimes participent-elles à ces commémorations ?
3) Si oui, ont-elles eu leur mot à dire sur l’organisation?
4) Si non, pourquoi les laisser à l’écart ?
5) Life4Brussels dit avoir été choqué par l’échange sur les commémorations. En avez-vous entendu parler?
6} Alors que l’attentat de Maelbeek est encore vivace dans notre mémoire collective, comment expliquer l’attitude de la STIB ? »

La réponse du Ministre de la Mobilité, Pascal Smet, n’a pas manqué de peiner les victimes membres de l’association Life4Brussels :

« La STIB a bien organisé un hommage le 22 mars dans la station de métro Maelbeek et n’a jamais refusé d’y associer les victimes.
La volonté de la STIB était de permettre à chacun: victimes, personnel et voyageurs de commémorer cet événement tragique en respectant les sensibilités de chacun. Ceci a eu lieu en coordination avec la chancellerie du Premier Ministre qui a rencontré les associations de victimes ainsi que Brussels Airport. Les informations relatives aux initiatives mises en place par l’aéroport, la STIB et la chancellerie ont été envoyées le lundi 5 mars aux victimes et aux associations qui en ont approuvé le contenu. Pour ce qui concerne la STIB, une minute de silence a été organisée dans la mezzanine de la station Maelbeek à 9H11 ainsi qu’un dépôt de fleurs officiel auxquelles les victimes qui le souhaitaient étaient conviées. Un accueil des victimes dans un lieu proche de la station a également été prévu de 8H30 à 13H00. Ce lieu mis à leur disposition leur a permis de se retrouver pour un moment de partage hors de la présence de la presse. La station Maelbeek a été fleurie, les prénoms des victimes du 22 mars y ont affichés dans l’ensemble des espaces publicitaires et une ambiance musicale live appropriée y a été prévue tout au long de la matinée. Il a été demandé aux medias de ne pas accéder à la station de 10H30 à 13H00 de manière à permettre aux personnes qui le souhaitaient de se recueillir dans l’intimité.

La STIB elle-même victime et proche de victimes de l’attentat de Maelbeek a toujours fait preuve d’empathie envers toutes les autres victimes de ce drame qui l’a marquée ainsi que son personnel à jamais et déplore l’émoi provoqué par cette annonce auprès de certaines victimes. Fort heureusement, une mise au point rapide a pu rétablir la vérité et l’autre association de victimes V Europe rassemblant un nombre important de membres s’est désolidarisée du communiqué de presse de Life4Srussels, confirmant sa bonne collaboration avec la STIB. La commémoration a eu lieu en toute sérénité et avec tout le respect pour les victimes et leurs familles. »

Life4Brussels déplore le fait que le Ministre se soit basé sur les déclarations mensongères de la STIB, ainsi que celles de l’association V-Europe, pour formuler sa réponse à Monsieur Ikazban. Life4Brussels se serait attendu au minimum de professionnalisme et de sérieux, requis par ses fonctions de Ministre. Celui-ci a en effet préféré prendre pour argent comptant les dires de la STIB, sans prendre la peine de consulter l’association Life4Brussels.

Nous allons donc prendre la peine d’informer Monsieur Smet sur ce qu’il n’aurait pu ignorer :

La STIB a bien organisé des commémorations le 22 mars 2018 à la station de métro Maelbeek, mais uniquement suite à l’intervention de l’association Life4Brussels.

En effet, comme indiqué dans les échanges d’emails en annexe, l’association Life4Brussels a contacté la porte parole de la STIB le 24 janvier 2018 dans les termes suivants:

« Chère Madame Ledune,
Ce mercredi 24 janvier, nous avons rencontré certains représentants de Brussels Airport, au sujet des prochaines commémorations.

Afin de pouvoir informer au mieux les membres de notre association, pourriez-vous svp nous indiquer si des commémorations ont été prévues par la STIB cette année? Si tel est le cas, pourriez-vous svp nous informer quant au déroulé de celles-ci?

D’avance je vous en remercie.

Cordialement »

Madame Ledune répondra le 7 février 2018 :

« La STIB prévoit le dépôt de gerbes de fleurs le 21/3 à la station Maelbeek à proximité de l’œuvre d’art côté Joseph II et du tableau du souvenir côté rue de la Loi. Ces dépôts seront effectués par la direction de la STIB accompagnée d’une délégation du personnel en souvenir des victimes. Nous ne souhaitons pas que ce moment de souvenir soit médiatisé.

Nous n’avons pas été informés de la tenue d’autre cérémonie d’hommage en lien avec l’attentat de Maelbeek à ce jour dans la station. Il est vrai que sa configuration ne permet pas de s’y rassembler en grand nombre en même temps, comme nous avons pu le constater l’an dernier. Néanmoins, la station étant libre d’accès, nous préférons laisser à chacun la liberté de s’y rendre quand il le souhaite.

Croyez bien que l’attentat de la station Maelbeek est encore très présent, tous les jours, dans la mémoire de la STIB et de son personnel.

Cordialement »

Le message était donc clair, la STIB ne prévoyait pas de commémorations le 22 mars 2018 à la station de métro Maelbeek, mais uniquement  » le dépôt de gerbes de fleurs le 21/3 à la station Maelbeek … par la direction de la STIB accompagnée d’une délégation du personnel en souvenir des victimes ». La porte-parole soulignant même avec la plus grande indélicatesse que « la station étant libre d’accès, ils préfèrent laisser à chacun la liberté de s’y rendre quand il le souhaite ». Ce qui revient à peu près à dire : « la station est ouverte, débrouillez-vous ».

Malgré ce manque d’empathie et de considération qui ont grandement affecté les victimes et leur famille, Life4Brussels répondra dignement à la STIB en date du 13 février 2018, en tentant de trouver des solutions, afin que des commémorations puissent avoir lieu en présence des victimes.

La STIB ne donnera cependant plus suite aux correspondances de l’association Life4Brussels. Cependant, offusquée par les déclarations faites dans la presse, la porte-parole de la STIB, Madame Ledune, contactera la présidente de l’association Life4Brussels en se montrant virulente et grossière vis-à-vis des victimes, en se disant « choquée par leur attitude ». Elle a ajouté en hurlant et avec énervement « bon, vous voulez quoi?! L’hôtel Thon?! », afin de contenter ces victimes apparemment trop gênantes et un peu trop insistantes.

Suite au comportement déplacé de Françoise Ledune, Life4Brussels écrira le 20 février 2018 à cette dernière, ainsi qu’au Directeur de la STIB, Monsieur De Meeus :

« Madame Ledune,

Je fais suite à notre entretien téléphonique peu agréable de ce jour.

Je tiens à souligner votre désinvolture, ainsi que les propos déplacés que vous avez tenu à l’égard de la position des victimes elles-mêmes.

Comme je vous le disais, les membres du Conseil d’Administration de l’association Life4Brussels, composés de victimes et de bénévoles, ont reçu pour mission de porter la voix de l’ensemble des victimes.

Vous dire « choquée par notre attitude » et enfin vous exclamer: « bon, vous voulez quoi?! L’hôtel Thon?! » est totalement déplacé et insultant de votre part!

Cette attitude est totalement indigne et irrespectueuse des victimes des attentats du 22 mars 2016.

Ces victimes ne sont pas des pantins que vous choisissez de satisfaire ou non, en fonction de l’une ou l’autre considération. Un minimum de respect est souhaité, tant à l’égard des victimes, qu’à l’égard de leurs représentants.

Bien à vous, »

Jamais l’association Life4Brussels n’obtiendra de réponse à ses emails datant des 13 et 20 février 2018.

C’est à nouveau Life4Brussels qui contactera la Chancellerie du Premier Ministre le 24 février 2018 afin de s’informer de potentielles commémorations organisées le 22 mars 2018. La Chancellerie répondra le 26 janvier 2018 qu’elle n’avait « aucune information à lui fournir pour l’instant ».

Les victimes ont été offensées par l’attitude déplacée de la porte parole de la STIB, et se sont dites choquées par les paroles du Ministre qui déclare que « La STIB déplore l’émoi provoqué par cette annonce auprès de certaines victimes ». Après avoir délibérément menti, la STIB tente d’incriminer les victimes elles-mêmes, en tentant de faire croire que des commémorations avaient été initialement prévues, et que ce sont les victimes elles-mêmes qui mentent !
Ces familles attendent toujours à ce jour des excuses de la part de la STIB, en vain!

Prétendre explicitement que l’association Life4Brussels se rend coupable de propos mensongers et de calomnie, en déclarant « fort heureusement, une mise au point rapide a pu rétablir la vérité », est totalement déplacé et insultant pour ces victimes, qui n’ont eu d’autre objectif que de demander à pouvoir exercer leur droit au souvenir, leur droit de commémorer.

L’association Life4Brussels souhaite comprendre, pourquoi les déclarations d’une association, en l’occurrence V-Europe, ou celles de la STIB, auraient plus de crédit que celle de Life4Brussels? Encore une fois, pourquoi le Ministre n’a-t-il pas pris la peine de vérifier les propos des uns et des autres?

Si le Ministre bruxellois de la Mobilité avait pris la peine de consulter Life4Brussels, il aurait su que l’association V-Europe avait interpelé le Premier Ministre, le 19 février 2018 à l’occasion d’une rencontre avec les deux associations, en lui demandant « si des commémorations allaient avoir lieu le 22 mars 2018 à Maelbeek ». V-Europe dira ouvertement au Premier Ministre qu’elle « n’avait aucune nouvelle de la STIB ». Le Premier Ministre était accompagné du Ministre de la justice, de la Santé et de la défense, ainsi que de bon nombre de leurs collaborateurs.
C’est Life4Brussels qui répondra à cette question, en expliquant qu’elle était est « en contact avec la STIB et que cette dernière avait, aux dernières nouvelles, décidé de n’organiser des commémorations que le 21 mars en présence de la direction de la STIB et de représentants du personnel ». V-Europe n’était donc absolument pas en contact avec la STIB en ce qui concerne l’organisation de commémorations à la station de métro Maelbeek !

Il est donc aisé de comprendre la tristesse et l’injustice qu’ont pu ressentir les victimes à la lecture de la réponse formulée par Monsieur Pascal Smet. Après avoir vécu de terribles épreuves, toujours aussi vivaces plus de 2 ans après ces attentats, elles ont aujourd’hui dû se battre pour qu’un hommage digne leur soit rendu, mais également se justifier et se défendre quant à des affirmations mensongères provenant de la STIB et d’une autre association de soutien aux victimes, V-Europe.

Life4Brussels déplore ce manque de considération et de respect à l’égard des victimes, ainsi qu’à l’égard de son engagement sérieux et sincère à défendre les droits des victimes et espère une réaction rapide du Ministre de la Mobilité, Pascal Smet.

Le Conseil d’Administration de l’AISBL Life4Brussels