Débat et échanges entre victimes et représentants politiques le 22 février 2019

Ce vendredi 22 février, Life4Brussels a réuni plusieurs victimes, ainsi que des parlementaires fédéraux représentant leur parti politique.
A cette occasion, notre association a exposé les diverses législations qui ont vu le jour depuis le 22 mars 2016, ainsi que les différentes problématiques persistantes du point de vue de l’aide aux victimes.
S’en est suivi un débat et des échanges entre victimes et représentants politiques.
Chacun des partis politiques (cdH, ECOLO, GROEN, MR, PS, SP.A, Defi, ptb) s’est engagé à créer un fonds de garantie belge afin de prendre dignement en charge les victimes du terrorisme, y compris la N-VA! Le seul à s’y être fermement opposé est le CD&V, représenté par Jan De Meyer. Quant à l’OPEN VLD, il était absent.
Life4Brussels tient à remercier chaleureusement Jean-Jacques Deleeuw, rédacteur en chef de bx1, qui a souhaiter apporter son aide aux victimes en animant la conférence-débat.
Merci également du fond du coeur à Annick Van Hyfte, à fleur De Grauw, Elisa Depestel, Steven Tallon et Hilde Willems pour la parfaite interprétation de la conférence et du débat en langues néérlandaise et française.
Un immense merci également à l’agence de communication bruxelloise Com’ des Demoiselles qui ont soutenu Life4Bruxelles dans leurs démarches… merci à Valérie Cornélis, Coline et Pauline ❤
Life4Brussels ne lachera rien et ira jusqu’au bout, pour qu’enfin un jour, chaque victime du terrorisme puisse être aidée, assistée et accompagnée dignement, afin de pouvoir se reconstruire en toute sérénité.
Ensemble, prenons soin l’un de l’autre!