Demande d'audition des victimes en Commission de la Constitution le 1er juillet 2020 Sophie Rohonyi Kristien Van Varenbergh

Refus de la NV-A d’auditionner les victimes des attentats du 22 mars 2016 au sujet de la proposition de révision de l’article 150 de la Constitution

Le 1er juillet 2020, la parlementaire Sophie Rohonyi a fait suite à la demande de l’association Life4Brussels, de pouvoir être entendue au sujet de la proposition de révision de l’article 150 de la Constitution déposée par la NV-A et le CD&V.

Si cette audition a bien eu lieu en Commission la semaine suivante, il est important de souligner que c’est grâce à la ténacité de la député Sophie Rohonyi, qui a rappelé à la parlementaire NV-A Kristien Van Vaerenbergh, fermement opposée à l’audition des victimes, que « dans les développements de sa proposition, la NV-A n’avait cessé de répéter que cette proposition visait à rencontrer les intérêts des victimes ». Comment pourrait-elle donc refuser de les entendre sur le sujet ? Madame Rohonyi a également rappellé que « ce sont quand même les premières concernées qu’il s’agit d’entendre au sein de cette Commission ». Selon la député NV-A, « le fait d’entendre les victimes provoquerait du retard, et il faut aller vite ». (ces échanges sont disponibles en vidéo ci-dessous)

Life4Brussels tient à remercier les nombreux parlementaires qui ont compris le besoin des victimes de pouvoir s’exprimer sur un sujet aussi important. Merci d’avoir accepté d’auditionner les représentants de l’association Life4Brussels!

 

Share This