Nos avocats

Valérie Gérard

Valérie Gerard est actuellement avocate au barreau de Dinant.

Elle est titulaire d’un master en droit et a complété sa formation par un certificat en droit bancaire, ainsi que par un certificat en droit des assurances. Elle a également suivi le certificat pluridisciplinaire en matière des droits de l’enfant.

Le 22 mars 2016, elle a perdu sa nièce lors des attentats perpétrés à la station de métro Maelbeek. Depuis bientôt deux ans, elle met ses connaissances au service de l’association de victimes du terrorisme « Life4Brussels », en la mémoire de Sabrina Esmael Fazal. Elle a eu l’opportunité de participer à la taskforce interférale et a pu apporter son expertise concernant l’indemnisation des victimes, dans le cadre de la Commission Santé et de la Commission Justice de la Chambre. A l’heure actuelle, elle intervient individuellement auprès de victimes membres de l’association.

Dans le cadre de cette association, elle a eu la possibilité d’analyser des textes législatifs tels que la loi statut de solidarité nationale, ainsi que les projets de loi modifiant la loi de 1985 relative à la Commission d’aide aux victimes d’actes intentionnels de violence. Cette analyse a permis de pouvoir formuler des propositions d’amendement aux parlementaires, par le biais de l’association Life4Brussels. En travaillant pour l’association, elle a pu acquérir des notions d’audit en offrant une expertise professionnelle aboutissant à un jugement par rapport aux textes législatifs qu’il lui a été donnés d’analyser.

L’association lui a permis de mettre en avant ses atouts au service d’un travail de groupe, en contribuant à l’esprit d’équipe, et en mettant ses avis et ses idées au service des victimes.

Dans ce domaine d’action, elle a appris à être aux contacts des victimes pour avoir une vision globale de leur réalité, et des problématiques qui leurs sont liées. Ces atouts, elle souhaite les mettre à profit afin d’agrémenter le travail parlementaire, mais également afin de soutenir individuellement les victimes.

Son objectif est que demain ne soit plus jamais comme hier, tant au niveau de l’aide et de l’indemnisation des victimes, que de la prévention de la radicalisation violente.

Contactez-nous!

10 + 7 =